Interview avec Robin Foret, un pur produit du club !

  • Alors Robin, tu as commencé le volley très jeune au club et t’es maintenant installé en équipe première avec de plus en plus de temps de jeu. Comment te sens-tu désormais dans cette équipe et quelles sont tes ambitions personnelles et collectives dans cette équipe ?
  • Comment tu entretiens la forme durant cette période d’arrêt ? Les joueurs restent en contact pendant cette période ?
J’essaye de continuer un peu de musculation chez moi avec le matériel du bord. Je suis en stage aussi donc lors de certaines pauses j’utilise discrètement le matériel de fitness disponible ! On reste en contact : nous avons un groupe de l’équipe sur lequel nous communiquons. On poste quelques blagues, des photos drôles et on fait des activités en vidéocall de temps à autre.
  • Tu as décidé de t’invesitr également à fond dans notre Académie, là où tout a commencé pour toi. Qu’est ce qui t’as donné l’envie de t’investir dans ce projet ?
Je trouve que le club a connu un petit coup de mou pendant quelques année dans l’organisation de l’Académie de Volley. Avec Mathieu (Vander Vorst), on a voulu redynamiser tout ça l’année passée. Et je me suis lancé cette année dans l’organisation. Je veux transmettre aux jeunes ce qu’on m’a appris.
  • Qu’est ce que tu as déjà pu apporter à l’Académie et quels sont tes perspectives pour son amélioration ?
On a un cadre d’entraîneurs motivés assez large, de qualité, et bien organisé. Les enfants apprennent et s’amusent en même temps. Avec la situation actuelle, je n’ai pas su encore étaler de nouveaux projets, mais on voit déjà de nouvelles têtes parmi les jeunes et c’est le plus grand objectif. Retrouver de plus grands groupes dans chaque catégorie.
  • Comment arrives-tu à t’organiser avec le rôle de joueur en N1, de coordinateur et entraineur de l’Académie et tes études de kiné qui, en plus, est chargée de stage cette année pour toi ?
Ce n’est pas évident. Je dois avouer que le confinement m’a un peu allégé la tâche pour l’organisation de mes études. Je suis en stage actuellement jusque 18h tous les jours à Bruxelles. J’aurais raté le début de beaucoup d’entraînements. Et sinon, en temps normal, c’est dur de garder le rythme mais c’est chouette de vivre de sa passion !
  • Au niveau de la kiné, comment se déroulent tes stages ? Qu’est ce que tu aimerais développer dans ce domaine après tes études ?
Mes stages se passent super bien. Il y a eu un petit risque de fermeture de mon service avec la situation liée au Covid, mais heureuseent il est maintenu. Je suis dans le domaine que je veux développer, c’est-à-dire l’orthopedie et la kiné sportive.
  • Et enfin, qu’est ce qu’on peut te souhaiter pour cette fin d’année ?
La santé de mes proches et de mon entourage !